Combien de temps pour marcher normalement après une prothèse de hanche ?

par | 16 avril 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Prothèse de hanche

La pose d’une prothèse totale de hanche ou PTH est indiquée pour soulager une douleur persistante de la hanche (coxalgie) avec difficultés à la bouger ou à marcher, notamment sur une coxarthrose avancée. C’est pourquoi le patient devant subir une opération de la hanche se demande constamment quand il pourra enfin remarcher normalement après sa prothèse PTH : découvrez comment optimiser cette convalescence, sans risques pour la hanche.

 

Quelle est la durée de la convalescence pour une prothèse de hanche ?

 

La durée de la récupération sur une pose de prothèse de hanche dépend en grande partie des indications de la chirurgie (coxarthrose, ostéonécrose de la tête fémorale sur un patient jeune, fracture du col du fémur chez un sujet âgé…) et de l’état de santé du patient (état général, autonomie, durée de l’évolution de la pathologie articulaire avec ou pas amyotrophie…).

Elle est parfois un peu plus longue sur une reprise de prothèse.

La durée d’hospitalisation reste en moyenne de 1 à 2 jours, mais peut s’étendre de zéro à sept jours au total : la chirurgie ambulatoire d’une prothèse de hanche reste limitée à des patients jeunes, parfaitement autonomes et ne vivant pas seuls. La suite de la convalescence s’effectue à domicile sur plusieurs semaines, sauf chez les patients en manque d’autonomie : un séjour en centre de rééducation est alors conseillé.

Au total, kiné et chirurgien orthopédique visent une récupération fonctionnelle quasi-complète sur une période 3 à 6 mois.

 

Quand remarcher avec une prothèse de hanche ?

 

À de rares exceptions, le chirurgien orthopédique demande au patient de remarcher le jour même de l’opération avec l’aide d’un kiné, ou le lendemain si la pose de prothèse de hanche a nécessité une anesthésie de longue durée.

En postopératoire immédiat, la prothèse de hanche (cimentée ou non cimentée) n’est pas encore fixée définitivement, avec un patient affaibli par l’anesthésie et les muscles de soutien du membre inférieur fréquemment diminués : c’est pourquoi la marche se fait obligatoirement avec des cannes de marche pour soulager l’appui. Les gestes du quotidien doivent alors être adaptés, comme pour monter/descendre des marches, ou encore se lever d’un lit ou s’habiller.

La rééducation fonctionnelle débute précocement, avec comme principal objectif le renforcement musculaire et la stabilité articulaire.

C’est une récupération qui va donc beaucoup différer d’un patient à l’autre, expliquant que la durée pour remarcher normalement avec sa prothèse change d’un sujet à l’autre. Cette rééducation doit se faire progressivement, en suivant scrupuleusement les avis du chirurgien de la hanche et du kiné en charge du suivi.

Idéalement, les béquilles pour marcher sont conseillées environ un mois.

Il est alors possible de les remplacer par une canne de marche servant d’appui sur le côté opposé à la prothèse de hanche.

Durant une à deux semaines, le patient va ainsi retrouver ses réflexes de marche, avec un bon équilibre.

Le plus souvent, il faut donc en moyenne 2 à 3 mois pour marcher normalement après la pose de prothèse de hanche, sans éprouver de douleur marquée, cause de boiterie.

Il faut en revanche compter 3 à 6 mois pour retrouver une articulation coxo-fémorale souple et mobile, très proche d’une hanche sans aucune lésion d’arthrose.

Dans tous les cas, le quotidien du patient qui souffrait de coxarthrose se trouve transformé, grâce à la prothèse totale PTH.

Dernières actualités

Coxarthrose : quand opérer ?

Coxarthrose : quand opérer ?

L’arthrose de la hanche, appelée coxarthrose, toucherait jusqu’à un million de personnes en France, à des stades variés allant de la coxarthrose de...

lire plus
icone logo blanc dr thomas stevignon chirurgien orthopediste specialiste genou et hanche paris

Prendre RDV avec le Dr Stévignon